La Kombucha : la boisson de longue vie... - Réenchanter le monde

La Kombucha : une boisson miraculeuse ?

Désaltérante, savoureuse et légèrement pétillante, la Kombucha possède des propriétés nutritionnelles intéressantes et pourrait même être utilisée à des fins thérapeutiques.

Cette boisson traditionnelle mongole est réputée pour ses vertus fortifiantes, prophylactiques (qui prévient le développement de maladies) et thérapeutiques. Naturellement gazeuse et acidulée, cette boisson légèrement sucrée est recommandée durant les périodes de grandes chaleurs en raison de son pouvoir désaltérant.

La Kombucha est élaborée à partir d’une infusion de plantes ou de thé noir très sucrée dans laquelle sont cultivées des levures et des bactéries. La symbiose de ces deux organismes va engendrer la formation d’un champignon qui induit un processus de fermentation au cours duquel le sucre se transforme en enzymes et en lactobacilles.

C’est cette association d’enzymes, de lactobacilles et de levures qui confère à la boisson toutes ses propriétés nutritionnelles et en fait un alicament intéressant. En effet, les micro-organismes qui la composent sont particulièrement efficaces sur le transit intestinal et le système immunitaire, permettant de lutter contre les infections et les allergies.

Il est avéré que les vertus dépuratives de l’acide gluconique contenu dans l’elixir ont une action protectrice sur le foie. D’autre part, les agents polyphénoliques issus du thé noir confèrent à la boisson un rôle anti-inflammatoire, anti-oxydant et anticarcinogène qui protège la peau des méfaits du soleil et permet d’éviter le développement de mélanomes.

Culturellement, on lui prête également un rôle important dans le traitement des troubles du sommeil, de la fatigue chronique, de l’arthrite, de la calvitie, mais aussi de la sclérose en plaque et du cancer. Cependant, ces croyances n’ont jamais été prouvées scientifiquement et sont remises en cause par la communauté médicale internationale.

La Kombucha : une boisson ancestrale

La Kombucha (kom-bou-tcha), littéralement « algue de thé » en russe, est une boisson fermentée à base de thé noir. Originaire de Chine, elle nous a été transmise par la philosophie zen, où elle était utilisée en tant que remède traditionnel. Les effets positifs de la Kombucha sur la santé sont mis à profit depuis des millénaires.

Le produit naturel qu’est la Kombucha était considéré comme un remède traditionnel dès la dynastie Ts’in de l’empire chinois (221 avant J.C.), il y a deux mille ans. On lui attribuait des propriétés fortifiantes et des vertus curatives, notamment lors d’affections gastriques chroniques. Selon la philosophie zen, l’effet dépuratif de cette boisson fermentée à base de thé permet d’atteindre la pureté et l’équilibre du corps et de l’âme. La tradition chinoise, enfin, voyait dans la Kombucha un moyen d’atteindre l’immortalité, qu’elle concevait comme une longue vie en bonne santé, pleine de vitalité et de bien-être jusqu’à un âge avancé.

La Kombucha fit son chemin à partir de la Corée, du Japon, en passant par l’Inde et la Russie, l’utilisation de cet élixir se répandit rapidement et jusqu’à la deuxième guerre mondiale son emploi en tant que remède populaire dans les affections métaboliques et à titre de régulateur du transit intestinal était quasi général en Europe de l’Est.  C’est la deuxième guerre mondiale qui fît perdre sa popularité à la Kombucha, car tous les moyens nécessaires à la conservation du champignon (thé noir et sucre) manquaient, et elle tomba presque ne désuétude.  En 1964, le Dr. med. Rudolf Skelnar publia pour la première fois ses expériences pratiques datant de nombreuses années et faites sur le champignon de longue vie. Depuis la popularité de la Kombucha vit une renaissance. Au cours des dernières années, un véritable «culte de la Kombucha» a gagné la côte ouest des Etats-Unis. On s’y déclare convaincu de l’effet bénéfique sur le bien-être, l’apparence physique et la santé de cette boisson. De ce côté-ci de l’Atlantique, le naturopathe Ferdinand Stock mit au point un procédé d’élaboration naturelle de la Kombucha à l’échelle industrielle.

Avantages et inconvénients de la Kombucha industrielle

Si traditionnellement la Kombucha est « faite-maison » dans un bocal en verre recouvert d’un torchon, il est également possible de la trouver dans votre supermarché bio habituel. Conditionnée en bouteille de verre, elle présente l’avantage d’être prête à consommer. Cependant, la pasteurisation effectuée en usine détruit la majorité des micro-organismes, annihilant ainsi les propriétés nutritionnelles de la boisson.


En résumé, quels sont les bienfaits du Kombucha ?

kombucha théParfois qualifiée de « boisson vivante », le Kombucha est non pasteurisé, ce qui permet de conserver le plus de micro-organismes vivants possible. Riche en enzymes, polyphénols, probiotiques et acides (antibiotiques, vitamines du groupe B, acides aminés, acide malique, lactique, butyrique, enzymes…), elle offre donc plusieurs bienfaits pour l’organisme :

– Elle régule le métabolisme et vitalise l’ensemble de l’organisme;

– Elle renforce et mobilise le système immunitaire;

– Elle exerce une action dépurative et détoxifiante sur l’organisme;

– Elle favorise la digestion en stimulant la fonction intestinale, développe et régule la flore intestinale;

– Elle aide à combattre le stress ;

– Elle améliore l’état de la peau.

Comment peut-on préparer la Kombucha soi-même ?

Certaines personnes tentent la réalisation de leur Kombucha elles-mêmes en mettant le champignon en culture chez elles. Vous trouverez des recettes pour réaliser votre Kombucha dans les ouvrages spécialisés mais attention lorsque la fermentation est réalisée à domicile, les dangers de contamination par d’autres micro-organismes sont réel, il faut donc s’assurer de le réaliser dans des conditions d’hygiènes adaptées.

Pour préparer la Kombucha chez soi, on commence par préparer 2 litre de thé. Pour un litre d’eau, on ajoute une cuillère à café de thé noir et environ 120g de sucre blanc. Le thé noir contient de la théine (ou caféine), certaines personnes peuvent réagir à la Kombucha avec des battements de cœur et de la nervosité, on peut alors remplacer le thé par deux cuillère d’une infusion ou tisane bonne pour le foie, les nerfs, les intestins… La mère de Kombucha a cependant besoin de thé noir pour ne pas dépérir, vous pouvez donc alterner une fois sur trois avec du thé noir.

Laissez infuser jusqu’à refroidissement du thé à température ambiante. Versez et filtrez le liquide dans un bocal en verre de 3 litres et ajoutez le champignon et son liquide. On pose le champignon à la surface et on ferme le bocal par une couche de gaz maintenue avec un élastique, destinée à la protéger contre la poussière et les insecte. Placez le bocal à l’abri sur une armoire ou étagère.

Pour se développer la Kombucha à besoin de repos, d’air frais et de chaleur (23°C environ). Au bout de 8 à 10 jours, on retire le champignon et on filtre le liquide. Remplissez des bouteilles pouvant fermer avec un bouchon à clip type bouteille de limonade et conserver au frigo. Si vous souhaitez une boisson plus pétillante et encore plus bénéfique, vous pouvez laisser vos bouteilles fermentées pendant un mois à l’abri de la lumière avant de les mettre au frigo. Vous n’avez plus qu’à lancer une nouvelle préparation. Entre deux préparation vous pouvez conserver le champignon au frigo dans un petit bocal avec du liquide.

Une boisson à consommer avec modération

La Kombucha possède des atouts santé et de nombreux micro-nutriments. Mais en aucun cas, il ne s’agit d’une boisson minceur, à siroter sans compter. Par ailleurs la Kombucha est une boisson acide et sucré il convient de rester à l’écoute de votre corps. La consommation d’1 à 3 verres par jour semble être un maximum : un verre le matin à jeun, un le midi et un le soir après le repas.

À savoir également : les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les enfants et les personnes ayant une immunité affaiblie doivent s’abstenir de boire du Kombucha. Une boisson à consommer avec modération !

Pour en savoir plus et aller plus loin:

 

livre kombucha

Le champignon de longue vie – Combucha de Rosina Fashing

 

Commentaires